Vandersanden

La Queen Mary University de Londres, Une élégante université

Les universités britanniques sont de plus en plus soucieuses de leur style. Cela entraîne la création de nouvelles infrastructures pour attirer les étudiants nationaux et internationaux ; des centres pour étudiants avec une administration centrale et des plates-formes pour des études en groupe. Les possibilités de rénovation sont étudiées pour chaque recoin du campus universitaire. Les universités sont en concurrence pour rester à la pointe de l'innovation.​​​​​​​

L'une de ces nouvelles infrastructures qui vient d'être terminée est la Queen Mary University of London, Graduate Center. Le bâtiment a été conçu par le cabinet d'architectes Wilkinson Eyre et abrite l'administration centrale pour la haute école doctorale, des salles d'études spéciales et des locaux pour étudiants de troisième cycle. Mais aussi un café, un amphithéâtre de style Harvard et un espace événementiel.

« Les formations de troisième cycle ont connu une énorme croissance », explique le Professeur Morag Shiach. « Nous avons aussi de nombreux licenciés. Nous voulions proposer un bâtiment séparé avec une ambiance différente, et répondre aux attentes de personnes qui s'engagent dans un monde plus professionnel. »

Volumes superposés

Le résultat est un bâtiment horizontal de 80 mètres de longueur et haut de sept étages, caractérisé par deux bandes en verre en haut et en bas avec des salles d'études. Entre les deux, il y a trois étages composés des bureaux universitaires. L'immense surface - 7.700 m² - a été soigneusement divisée en cinq volumes superposés en décalage par rapport au front bâti. « Comme ce bâtiment en jouxte d'autres, il ne pouvait avoir de plan en profondeur », explique l'architecte Stafford Critchlow. « Il devait plutôt être sur une même ligne. Avec une plus grande décalage de profondeur pour l'amphithéâtre, alors que la forme de boomerang suit les lignes des bâtiments situés à l’arrière. »

Brique de parement sans joints

Pour souligner l'horizontale et cadrer avec les bâtiments voisins, l'architecte a choisi nos briques de parement Zero®. Il n'y a qu'en Belgique que l'architecte avait vu cette réalisation sans joints. Bien que le bâtiment soit entouré de bâtiments en briques, les trois couleurs utilisées se mêlent harmonieusement dans l'environnement. En combinaison avec les bandes en verre, le bâtiment a un aspect délicat et doux, et ce, malgré sa taille.

La Queen Mary University de Wilkinson Eyre est une superbe architecture innovante avec une touche de fantaisie. Malgré la concurrence des universités voisines, c'est là qu'il fait bon vivre et étudier.

Données relatives au projet :

Projet : Queen Mary University of London, Graduate Center (Royaume-Uni)
Architecte : Wilkinson Eyre, Londres (Royaume-Uni)
Briques de parement : Platina Zero, Crème Zero, Leto Zero et Quartis Zero
Surface : 7.700 m²

keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right
keyboard_arrow_right keyboard_arrow_left

Project