Vandersanden

“La réalisation d'un bâtiment de caractère, c'est un peu comme jouer dans un orchestre.”

Egide Meertens

Architecte - Egide Meertens Plus Architecten

Un architecte est un concepteur et un conseiller, un boxeur et un unificateur. C'est un rôle crucial dans le monde de la construction. « Il faut parfois être une tête de mule, » affirme Egide Meertens, « mais si, en plus, vous savez vous adapter, vous tirez bien votre épingle du jeu. Des points de vue différents et des obstacles pratiques sont les points de référence sur lesquels il faut bâtir. »

Egide Meertens est un excellent professionnel, mais pas le genre de type prétentieux que vous pouvez parfois rencontrer dans ce métier. Il est plutôt pragmatique : « La réalisation d'un bâtiment de caractère, c'est un peu comme jouer dans un orchestre. Quelle que soit la virtuosité avec laquelle je joue de mon « instrument », si je ne joue pas correctement avec les autres, cette symphonie ne sera jamais harmonieuse. Je suis l'un des nombreux acteurs d'un projet de construction. J'ai le cran de me battre pour mes idées, mais au final, c'est l'interaction entre les différents acteurs qui détermina la qualité du projet. »

Qualité de vie et expérience

Meertens considère la responsabilité comme co-créatrice des constructions. « Notre mode de vie change, les terrains se raréfient et construire coûte de plus en plus cher. Je pense que nous ne pouvons pas continuer à morceler le paysage. Nous allons devoir densifier et renforcer les zones d'habitation sans compromettre la qualité de vie. C'est un défi de taille pour le secteur, surtout parce que l'essence de la qualité de vie, c'est l'expérience.

Comment offrir cette expérience en construisant de façon plus compacte ? Pour moi, les mots clés lieu, utilisateur, individualité, sont des facteurs purement régionaux. Je veux toujours concevoir et construire quelque chose d'approprié au lieu. C'est ce qui garantit la qualité de vie et l'expérience. La meilleure récompense de mon travail, c'est quand un utilisateur ou un habitant me dit : ici, je me sens chez moi, j'aime vivre ici. »

Garantie de durée de vie

Meertens reste conscient de son rôle dans le processus de construction : « Les urbanistes définissent les grandes lignes. Si j'estime qu'une de ces lignes n'est pas correcte en pouvant défendre mon point de vue, j'arrive généralement à convaincre les autres. C'est parfois un combat, mais cela rend un projet encore plus fort. Je ne veux pas de carte blanche totale. »

L'art, c'est de construire des bâtiments qui peuvent littéralement s'adapter à l'esprit du temps. Mais comment créer un bâtiment qui s'inscrit dans le contexte, offre une expérience, répond aux exigences du moment, et qui en plus, offre une certaine flexibilité pour l'avenir ? « Vous devez toujours offrir la possibilité de donner une interprétation propre à un bâtiment. Un architecte définit les cadres : lignes de fuite, lignes de vue, utilisation des matériaux adaptés à l'environnement. L'utilisateur peut ensuite y apporter sa propre identité. C'est la meilleure garantie de durée de vie. »

Orientation créative

Quelle que soit l'importance de la collaboration et de l'interaction pour améliorer la qualité d'un projet, la personnalité de l'architecte et ses idées sont, le moins que l'on puisse dire, déterminantes dans l'exécution. Selon Meertens, garder cette personnalité forte, c'est être critique au travail et participer de manière constructive au processus de groupe qu'est la construction : « Jour après jour, je m'occupe d'architecture. J'enregistre tout, volontairement ou non. Regarder, écouter, m'imprégner. Chaque processus de production a ses limites, mais en communiquant, en combinant des points de vue, en collaborant, vous les éliminez. »

keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right
keyboard_arrow_right keyboard_arrow_left

Architect