Vandersanden

“Tout l'art consiste à concilier technologie moderne et artisanat.”

Benjamin Denef

Architecte - DMOA

« Pour trouver la solution, nous sortons le grand jeu ». Benjamin Denef affirme sa volonté de toujours vouloir faire le maximum. Pour ce faire, il n’est pas le seul à sortir de sa zone de confort, mais embarque également les maîtres de l’ouvrage, entrepreneurs et scientifiques. Ce qui en ressort ? « C'est qu'une bonne dose de motivation, ça marche. »

Déployer des innovations, c'est dans les gênes de DMOA, le cabinet d'architectes de Benjamin Denef. « Nous jouons souvent la carte de l'expérience pour trouver des solutions. J'affectionne tout particulièrement le caractère techniquement innovant de ce métier. La robotique, l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle auront une grande influence sur notre secteur d'activité. L'art, c'est de combiner intelligemment technologie moderne et artisanat. Innover, c'est aussi souvent tâtonner. Mais nous sommes également des ingénieurs, nous prenons des risques calculés. »

Cadre de vie durable

L'évolution de notre société nous montre qu'il est grand temps d'innover : « On observe une évolution vers une meilleure qualité, aussi bien dans les bâtiments que dans les espaces publics. Plus de verdure, plus d'infrastructures pour les cyclistes et les piétons, des transports publics plus performants, un air plus sain, des cadres de vie plus durables. Le secteur fournit de gros efforts pour cela, et je retrouve cette ambition chez les architectes, promoteurs, fabricants et les entrepreneurs.

Mais il faut parfois imposer des innovations, sans attendre les fabricants ou les décideurs. Si tout le monde est disposé à sortir de sa zone de confort, le résultat n'en sera que plus gratifiant. Je cherche toujours à collaborer, avec des scientifiques, des étudiants, des entrepreneurs, des fournisseurs, avec des personnes qui, dans leur spécialité, en savent plus que moi. Mon rôle est de combiner ces anciennes et nouvelles compétences pour arriver à des cadres de vie de meilleure qualité. »

Neutre en énergie

Denef veut jouer un rôle dans la construction du futur. Avec son équipe, il a transformé un vieil immeuble délabré en immeuble de bureaux durable pour son propre usage. Avec l'aide de deux artisans expérimentés de la vieille école, Denef a utilisé des techniques et des matériaux nouveaux (pas encore commercialisés) pour réaliser son rêve : « Grâce à une conception intelligente, nous avons tiré davantage de l'immeuble et du lieu. Dans les fondations, nous avons par exemple installé la géothermie. Ces poteaux sont plutôt chers, mais nous avons ainsi pu récupérer une partie des coûts. Avec une pompe commandée par la chaleur solaire, nous valorisons cette géothermie. Aujourd'hui, nous sommes neutres en énergie, il fait toujours 20 degrés au bureau. »

Maggie Shelter

Dans un autre cadre aussi, Denef déploie des innovations. C'est ainsi qu'il a créé le Maggie Shelter, un grand chapiteau « préfabriqué » avec la qualité - isolation, acoustique, massivité, résistance au vent, etc. - d'un bâtiment fixe. Le Maggie se compose d'une structure en aluminium et d'une sorte de double coque que vous pouvez construire avec du sable, de la terre, des déchets de plastique ou tout ce dont vous disposez. C'est un kit de construction compact et entièrement recyclable. En une journée, cinq personnes montent (ou démontent) un Maggie de cent mètres carrés. Denef : « Les réfugiés vivent en moyenne douze ans dans un camp, et certains enfants y passent toute leur jeunesse. Il est de notre devoir d'aider les gens en difficulté. J'aime pouvoir concevoir sans limites pour un gros budget, mais c'est tout aussi sympa de s'engager pour des personnes pour lesquelles une petite innovation améliore déjà énormément leurs conditions de vie. »

keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right
keyboard_arrow_right keyboard_arrow_left

Architect