Finition rapide et détaillée d'une construction semi-ouverte avec E-Board®

Wim Baekelandt et Sylvie De Baets du bureau Architektenburo n'ont jamais caché leur admiration pour Le Corbusier. Il avance que l'espace, la lumière et l'ordre sont des choses dont les hommes ont autant besoin que de pain et d'un endroit pour dormir. Leurs designs expriment ce besoin d'espace, de lumière et d'ordre. C'est le cas de leur chef-d'œuvre : leur propre habitation avec atelier de travail à Knokke-Heist (Belgique), avec ses hauts plafonds, ses baies vitrées et ses lignes épurées.

La rapidité et la simplicité de l'isolation étaient cruciales

Wim explique comment la construction semi-ouverte a vu le jour et le rôle central que le panneau de façade E-Board a joué : « Nous devions construire très rapidement en 2014. Nous avons utilisé du béton cellulaire. De cette manière, nous avons pu poser les fenêtres rapidement et ensuite déménagé. Cela nous a permis de gagner beaucoup de temps. Si vous devez attendre les briques de façade, isoler, jointoyer, vous perdez facilement deux à trois mois. C'est à ce moment-là que nous avons choisi le système de façade E-Board. Les travaux ont commencé en mars 2014 et le 1er janvier 2015, nous habitions ici. La maison n'était pas finie mais elle était habitable. Ce n'est pas une façon normale de construire un logement ».   

Le design a été réalisé par Sylvie et Wim. Ils ont choisi E-Board et c'est la première fois qu'ils utilisaient le système : « En raison des détails notamment. Nous avons ainsi pu facilement habiller de briques la partie inférieure du plafond au niveau de l'entrée. Pas évident de réaliser un ouvrage de maçonnerie traditionnelle ici. Pas de problème avec le panneau de façade E-Board. À l'heure actuelle, tout doit être isolé, y compris les angles et les fenêtres, au risque de créer de la condensation ou des ponts thermiques. C'est le grand avantage de ce système, il simplifie tout ». Il a également des conseils pour les futurs utilisateurs : « Gardez à l'esprit qu'un échafaudage entourera plus longtemps votre habitation que pour une autre méthode de construction. Faites également très attention à la finition des angles où deux plaquettes de parement doivent se rejoindre

Gevel woning knokke-heist modern wit

Nous devions construire très rapidement. Nous avons utilisé du béton cellulaire, ce qui nous a permis de poser rapidement les fenêtres puis de déménager.

Wim et Sylvie

Joli contraste entre le bois sombre et les plaquettes de parement blanches

Le couple a ensuite fait peindre en blanc les plaquettes de parement. Sylvie : « Cela crée un joli contraste avec les lattes en bois sombre que nous avons posées, comme dans la toiture au-dessus de la terrasse. C'était nouveau dans la région, on a un peu été les pionniers. Le mariage du blanc et du bois sombre a été copié à maintes reprises depuis. Un relief se dessine dans les plaquettes de parement blanches et dans les lattes en bois. C'est beaucoup plus beau qu'une large bande de briques pleines ».

Le choix de peindre les plaquettes de parement a été réfléchi, explique Wim : « Le plâtre est trop uniforme, il n'a pas assez de corps. Il y a du mouvement dans cette brique de parement. Sylvie : « Ce sont des petits détails mais c'est ce qui fait toute la différence. Nous aurions pu laisser la brique à nu mais nous avons choisi de procéder ainsi. Pour créer un effet intemporel et moderne à la fois. On reçoit beaucoup de réactions positives ».

Isoler et rénover en quelques semaines

Wim connaissait le panneau de façade E-Board, surtout dans le cadre de rénovations : « Évidemment, parce qu'il est très facile à utiliser. On ne touche pas à la maison, on pose l'isolation et on applique les plaquettes de parement, la maison est isolée et rénovée en quelques semaines. Mais le système offre également une solution pratique dans le cadre de nouvelles constructions. Nous travaillons sur d'autres projets et le système de façade E-Board est souvent évoqué pour les rénovations. C'est une nouvelle manière de construire. Je pense que les habitants de Flandre-Occidentale sont assez conservateurs. Travailler avec du béton cellulaire et le système d'isolation E-Board n'est pas encore rentré dans les mœurs. Sylvie : « Wim est plus technique que moi. Je lui ai donc demandé pourquoi il privilégiait cette méthode : « Pourquoi on ne construit pas « normalement » ? » Mais s'il fallait recommencer, on ne changerait rien. Je ne connaissais pas le système et j'avais donc peur que cela ne fonctionne pas ». 

« Le plâtre est trop uniforme, il n'a pas assez de corps. Il y a du mouvement dans cette brique de parement.
 Isoler et rénover en quelques semaines

Le système est simple, y compris pour les détails

C'était également le cas de l'entrepreneur, poursuit Wim : « Il n'avait encore jamais travaillé avec le panneau de façade E-Board. Nous l'avons accompagné et je me suis également rendu sur un chantier avec un représentant de Vandersanden. Si vous ne connaissez pas le système, c'est très pratique de voir comment les différents éléments fonctionnent ensemble, comment ils sont fixés et comment les briques sont collées. Vandersanden a également des vidéos. Une fois que vous avez compris le principe, c'est assez simple. Vous procédez plaquette de parement par plaquette de parement, comme en maçonnerie mais plus rapidement. Le système est simple, y compris pour les détails ».

Cela permet de corriger facilement les petites erreurs, explique Wim : « J'ai dû épaissir légèrement un mur à un endroit. Suite à une erreur de l’entreprise de gros œuvre, la fenêtre sortait légèrement par rapport au béton cellulaire. Mais le système est flexible. Nous avions quelques centimètres à corriger. Nous avons épaissi avec l'isolation. L'affaire était réglée ».  

Données relatives au projet

Recherche
dans votre région

Prenez contact avec un expert

Vandersanden

Avenue de Machelen 14
FR-59250 Halluin (Menen)

T +33 (0)320 23 93 00
E france@vandersanden.com
Afficher tous les sites


Trouvez une salle d'expo près de